Interior Image

Défense des droits

« N'ayez jamais peur de faire entendre votre voix pour l'honnêteté, la vérité et la compassion. Si les gens du monde entier le feraient, cela changerait la terre. » ― William Faulkner  
 

Ce que nous croyons en ...

La Coalition des centres de ressources et de santé communautaires d'Ottawa envisage un avenir dans lequel toutes les personnes ont la capacité de travailler ensemble pour développer, gérer et utiliser la vaste gamme de possibilités, de services et de ressources sensibles au sein de leurs communautés diverses pour une vie sûre, juste et saine pour tous.

Nous nous sommes engagés à l'élimination de la pauvreté à Ottawa. Les membres de la coalition plaident à plusieurs niveaux et sur ​​plusieurs questions pour aider les gens à accéder aux besoins fondamentaux, y compris le logement, la nourriture, le revenu, la garde d'enfants, les loisirs et le transport.

Qu'est-ce défense des intérêts signifie pour nous?

  • Assurer un processus pour une voix aux membres de la communauté sur les questions qui les préoccupent, peu importe les moyens, en offrant des formations et des possibilités.
  • Maintenir l'appui des agences de financement pour l'infrastructure communautaire qui fournit des services de santé et sociaux recherchés par les  communautés de la Ville d'Ottawa.
  • Maintenir des ressources de crise au sein des CRSC afin d'assurer que les plus vulnérables aient facilement accès aux services nécessaires.
  • Soutenir les gens ayant des difficultés pour avoir accès à la réalisation d’accroître l'accès à la gamme complète des services de santé et des services sociaux disponibles au sein de la Ville d'Ottawa.
  • Travailler plus étroitement avec les associations communautaires.
  • Soutenir l’investissement dans le capital social.
  • Elargir les ressources disponibles pour les services de santé et sociaux communautaires dans la Ville d’Ottawa selon le besoin.

Les services sociaux sont essentiels

Toutes les collectivités  à Ottawa méritent des services sociaux tels que des services de consultation en santé mentale accessibles, des groupes de jeux qui soutiennent le développement de l'enfant, des services de repas à domicile pour aider les aînés à rester autonomes plus longtemps, des programmes de formation pour les chômeurs ou des groupes sociaux pour les jeunes. Ces services sociaux et de nombreux autres sont essentiels au bien-être, mais ils deviennent moins disponibles, car le financement de ces services n’a pas suivi le rythme de la croissance démographique et de la demande croissante. Les services sociaux sont menacés d’être trop étirés. Les services sociaux doivent être une priorité dans notre ville!

Nous demandons à la Ville de

  • Créer une priorité du mandat 2019-2022 qui inclut l'expansion des services sociaux sans but lucratif, avec des objectifs clairs pour le renforcement de ces services.
  • Investir au moins 5 millions de dollars, en plus du financement existant pour les services sociaux sans but lucratif à Ottawa au cours du mandat du Conseil 2019-2022

Déclaration au sujet des 215 enfants autochtones retrouvés enterrés sur le site du pensionnat

Nos pensées vont aux familles et aux communautés endeuillées de la Première Nation Tk'emlúps te Secwépemc, et à chaque membre de la communauté autochtone qui est touché par cette tragédie.

Nous soutenons la chef de la Première nation Tk'emlups te Secwépemc, Rosanne Casimir, et faisons écho à sa déclaration selon laquelle « Chaque enfant a été retiré à jamais d'une famille et d'une communauté qui les aimait. C'est une tragédie aux proportions inimaginables ».

Bien que cette découverte choque de nombreux Canadiens, elle ne surprend pas les communautés autochtones et fait malheureusement partie de la longue histoire de violence coloniale et de génocide qui se poursuit aujourd'hui au Canada. En tant qu'organismes de services sociaux, nous savons que l'état de santé actuel des peuples autochtones sur ces terres est le résultat direct des politiques coloniales telles que les pensionnats. Nous connaissons également la résistance des Premières Nations, des Métis et des Inuits qui a contribué à l'avènement du processus de vérité et réconciliation. Publié en 2015, le rapport de la Commission de vérité et réconciliation comprenait 94 appels à l'action, dont seulement huit ont été menés à bien. En tant qu'individus, en tant que dirigeants, en tant qu'organisations et en tant que coalition, nous nous engageons à jouer un rôle actif dans le plaidoyer auprès du gouvernement fédéral pour qu'il agisse maintenant sur toutes les recommandations du rapport. Nous exhortons le gouvernement fédéral à prendre des mesures pour s'assurer que ces enfants puissent être ramenés à la maison dans leurs communautés.

Nous exhortons également le gouvernement fédéral à fournir un financement durable aux principaux services autochtones pour guérir les dommages physiques, mentaux, émotionnels et spirituels causés par les pensionnats. Nous nous tournons humblement vers les membres des communautés des Premières Nations, des Métis et des Inuits pour guider les fournisseurs de services sociaux dans notre travail de plaidoyer en faveur de la justice pour les générations passées, présentes et futures des peuples autochtones.

Rapport sur le bien-être communautaire d’Ottawa

Le Conseil de planification sociale a produit un rapport indépendant en trois parties sur le bien-être à Ottawa. Vous y trouverez les enjeux qui comptent le plus pour nous. La ville croît-elle aux dépens de notre sécurité, de notre santé et de notre qualité de vie?

Section 1 : Mesurer ce qui compte : les huit domaines du bien-être, Ottawa (2016)

La section 1 présente quelques-unes des dernières mesures statistiques issues de l’Indice canadien du mieux-être, et dresse un portrait fidèle du bien-être des résidents d’Ottawa. Les données montrent les progrès effectués, les retards accusés et les points à améliorer. 

Section 2 : Améliorer ce qui compte : accroître le bien-être grâce aux services communautaires

La section 2 étudie l’importance du rôle des services communautaires à but non lucratif d’Ottawa dans la protection et l’amélioration du bien-être collectif.

Section 3 : Le point sur le secteur des services communautaires d’Ottawa

La dernière section aborde le bien-être du secteur des services communautaires lui-même. Elle souligne le fossé causé par la stagnation des investissements en général dans un contexte où la demande envers le secteur communautaire ne cesse de croître. Elle met aussi en évidence la nécessité urgente d’obtenir davantage de ressources pour combler les failles importantes du secteur associées aux changements démographiques, aux initiatives de prévention en cours et aux nouveaux besoins urgents.