Interior Image

Les déterminants sociaux de la santé

La Coalition continue de promouvoir la bonne santé à travers le prisme des déterminants sociaux de la santé.  
 

Les conditions socio-économiques qui influencent la santé...

Le logement

Budget municipal de 2019 : il est temps de passer à l’action

 Des organisations communautaires s’unissent et proposent des solutions à la crise du logement à Ottawa

28 janvier 2019 (Ottawa) — Chaque individu mérite un logement sécuritaire, stable et très abordable où vivre à long terme. La crise n’a fait que s’aggraver dans notre ville : plus de 45 000 ménages consacrent au-delà de 30 % de leur revenu au loyer (recensement de 2016) et la situation des familles sans abri est d’une extrême urgence.

La Ville a un conseil municipal nouvellement élu et un avant-projet de budget sera déposé au début du mois de février; c’est une bonne occasion pour les membres du Conseil de travailler avec les organisations et la population pour s’assurer que les locataires à faible revenu et les résidents les plus vulnérables d’Ottawa reçoivent l’appui dont ils ont besoin.

 Dans le but que les gens puissent avoir accès à un logement qui est abordable par rapport à leur salaire, et qu’ils puissent le garder, 64 organisations, réseaux et coalitions de l’ensemble de la ville se sont réunis pour faire quatre demandes au conseil municipal de la Ville d’Ottawa. Ces demandes visent à répondre à la crise du logement de notre ville. Une pétition a été signée par plus de 1600 personnes qui appuient elles aussi les demandes :

 

  1. Investir au moins 12 millions de dollars, en plus des fonds fédéraux et provinciaux, dans le budget municipal de 2019. Cette somme pourrait doubler le nombre de nouveaux logements abordables soutenus par la Ville et susciter l’apport d’au moins 12 millions de dollars additionnels d’autres sources.
  2. Adopter un règlement municipal rigoureux de zonage d’inclusion à l’échelle de la ville exigeant que 25 % des nouveaux ensembles résidentiels soient consacrés au logement abordable, avec un accent particulier sur le logement très abordable dans un rayon de 1 km des stations de train léger.
  3. S’assurer que tous les terrains disponibles qui sont la propriété du gouvernement dans un rayon de 1 km des stations de train léger existantes et futures soient utilisés pour du logement à but non lucratif et des coopératives d’habitation.
  4. Faire une priorité du mandat 2019-2022 du conseil municipal d’intégrer le transport en commun et l’urbanisme, avec des cibles claires pour le logement abordable.

Au moyen de ces quatre demandes, 64 organisations communautaires font collectivement appel à la Ville pour qu’elle s’engage sérieusement à s’attaquer à la crise de logement abordable. Parmi ces organisations, coalitions et réseaux figurent l’Ottawa Association of Community Organizations for Reform Now (ACORN, association ottavienne d’organisations communautaires pour la réforme maintenant), l’Alliance to End Homelessness Ottawa (l’alliance pour mettre fin à l’itinérance à Ottawa), l’Initiative : une ville pour toutes les femmes (IVTF), la Centretown Citizens Ottawa Corporation (CCOC, société des citoyens du Centre-ville d’Ottawa), la Healthy Transportation Coalition (coalition pour le transport sain), la Coalition des centres de ressources et de santé communautaires (CCRSC) et Faire compter les voix, de même que 57 autres (voir liste ci-dessous). Une pétition a été signée par 1600 personnes.

 CITATIONS

Elizabeth Aguilar, membre d’ACORN et mère seule de deux enfants depuis peu, décrit sa recherche de logement : « Après qu’une dynamique familiale qui était en mode de survie depuis trois ans est devenue toxique, je me suis retrouvée dans un refuge pour femmes. J’y suis restée pendant neuf mois. Même si j’ai eu de la chance et que mon appel à l’aide a été entendu, la travailleuse sociale m’a expliqué que mes options de logement étaient limitées et que je devrais accepter n’importe quoi, étant donné la situation dans laquelle je me trouvais. J’ai tenu deux emplois pour soutenir mes enfants, et ça a été tellement difficile. Quand tu comprends que quelqu’un peut prendre une décision rapide et te faire déménager ou te mettre à la porte, tu ressens un nœud dans ta gorge, une douleur dans ta poitrine et tu penses, oh mon Dieu, je vais être sans-abri avec mes enfants. Je pense que la Ville voit le problème du logement d’un point de vue commercial, alors qu’on devrait aussi y penser comme une responsabilité morale. »

 « Je m’appelle Appolinaire, résident dans une communauté du Sud-Est d’Ottawa. J’ai une famille composée de 11 personnes : moi, mon épouse et 9 enfants (deux filles et 7 garçons - dont l’âge variait entre 20 ans et 1 an). En juillet 2014 moi et ma famille avons vécu dans une maison d’hébergement. Les conditions de salubrité dans cet endroit étaient très mauvaises. Après cela nous étions conduits dans un motel où nous avons vécu pendant plusieurs mois, entassés dans un espace de seulement 3 petites salles pour ma famille de 11 personnes. L’espace dans lequel nous avons vécu était plein de punaises, des cafards et l’état de salubrité était médiocre. C’est impensable d’imaginer comment 11 personnes pouvaient vivre dans 3 petites salles. Il n’y avait pas de dignité! Pour moi, le logement abordable sain et sécuritaire est un fléau qui touche beaucoup des familles à Ottawa. Plusieurs familles vivent pendant plusieurs mois dans des maisons d’hébergement ou dans des motels, sans dignité! J’ose espérer que les élus vont voir les choses en face et répondre aux besoins grandissants de nos communautés, en particulier, le besoin d’avoir des logements abordables, sains et sécuritaires. »

 Personnes disponibles pour des entrevues :

Pour information supplémentaire et commentaires, veuillez contacter :

 Organisations

  • ACORN: pour parler à une personne à faible revenu membre du conseil d’ACORN, contacter Ashley Reyns, organisatrice principale, 613-447-4270, ottawa@acorncanada.org (français ou anglais)
  • Alliance to End Homelessness: Kristen Holinsky, directrice générale, kholinsky@endhomelessnessottawa.ca, 613-700-7522 (anglais)
  • Centretown Citizens Ottawa Corporation: Ray Sullivan, 613-294-9840, ray.sullivan@ccochousing.org
  • Initiative : une ville pour toutes les femmes (City for All Women Initiative) : Suzanne Doerge, directrice générale, sdoerge@cawi-ivtf.org, 613-526-5240 (anglais)
  • Coalition des centres de ressources et de santé communautaires :

○     Emilie Hayes, ehayes@swchc.on.ca, 613-295-1291 (anglais)

○     Andrea Poncia, aponcia@swchc.on.ca, 613-325-2619 (français)

○     Michel Gervais, directeur général, Centre des services communautaires Vanier, 613-794-6398 (anglais ou français)

○     Naini Cloutier, directrice générale, Centre de santé communautaire Somerset Ouest, 613-324-7873 (anglais)

●     Faire compter les voix : Tong Zhao-Ansari, tzhaoansari@cawi-ivtf.org, 613-408-6001 (anglais)

●     Aide logement : Mayse Abu-Shaaban, intervenante sur les dossiers de logement, 613-563-453, poste 233, mayse@housinghelp.on.ca

 Résidentes et résidents :

  • Lisa Quesnel, leader locale, lisaq246@hotmail.com, 613-261-5411 (anglais)
  • Appolinaire Mushana, leader local, aponet99net@yahoo.ca, 418-473-6950 ou 819-329-5085 (français)
  • Pour parler à un leader des locataires d’ACORN, contacter Ashley Reyns, organisatrice principale, 613-447-4270, ottawa@acorncanada.org (français ou anglais)

 Liste des organisations et des groupes qui ont approuvé les demandes relatives au logement abordable :

  1. Action Logement
  2. Aide logement
  3. Alliance to End Homelessness Ottawa
  4. Anglican Diocese of Ottawa
  5. Association de l'habitation coopérative de l'Est ontarien
  6. Association of Community Organizations for Reform Now (ACORN)
  7. Centre Amethyst pour femmes toxicomanes
  8. Centre de ressources communautaires d’Orléans-Cumberland
  9. Centre de ressources communautaires de la Basse-ville
  10. Centre de ressources communautaires Nepean Rideau Osgoode
  11. Centre de ressources communautaires Rideau-Rockcliffe
  12. Centre de ressources communautaires Vanier
  13. Centre de santé communautaire Carlington
  14. Centre de santé communautaire Côte-de-Sable
  15. Centre de santé communautaire du Centre-ville
  16. Centre de santé communautaire du sud-est d’Ottawa
  17. Centre de santé communautaire Somerset Ouest
  18. Centre de secours alimentaire de Gloucester
  19. Centre des ressources de l’est d’Ottawa
  20. Centretown Citizens Ottawa Corporation (CCOC)
  21. Coalition d’Ottawa contre la violence faite aux femmes (COCVFF)
  22. Coalition des centres de ressources et de santé communautaires
  23. Commission de logement-Vanier
  24. Community Ministries of Ottawa
  25. Conseil du travail d’Ottawa et du district
  26. Cornerstone Housing for Women
  27. Cumberland Housing Corporation
  28. Dalhousie Food Cupboard
  29. Faire compter les voix
  30. Fédération des enseignantes et des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario
  31. Gignul Non-Profit Housing Corporation
  32. Gloucester Non-Profit Housing Corporation
  33. Harmony House
  34. Healthy Transportation Coalition
  35. Immigrant Women’s Service Ottawa (IWSO)
  36. Initiative : une ville pour toutes les femmes (IVTF)
  37. Initiatives des femmes pour la sécurité environnementale (IFSE)
  38. Jewish Family Services of Ottawa
  39. KIGONI
  40. La Source
  41. Maison d’amitié
  42. Maison Interval d’Ottawa
  43. Manordale-Woodvale Community Association
  44. MAP Reintegration
  45. Multifaith Housing Initiative
  46. Nelson House
  47. Nepean Housing Corporation
  48. OMRA-Shelter Alternatives
  49. Opération rentrer au foyer
  50. Ottawa Chinese Community Service Centre
  51. Ottawa Supportive Housing Network 
  52. Parkdale Food Centre
  53. Planning des naissances d’Ottawa
  54. Salus Ottawa
  55. Services jeunesse
  56. Services juridiques communautaires
  57. Sexual Assault Support Centre of Ottawa
  58. Solidarité Mbondo de la région d’Ottawa-Gatineau
  59. Somali Women’s Circle Network
  60. St. Joe’s Women’s Centre
  61. Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, local 580
  62. Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, région du centre
  63. The Hurt Association
  64. Ward 9 Older Adult and Persons with Disabilities Advisory Group

Les conditions socio-économiques qui influencent la santé...

La Coalition travaille en théorie et en pratique afin de promouvoir une bonne santé selon les déterminants de la santé formalisés dans la Charte d'Ottawa de 1986 de l'Organisation Mondiale de la Santé. Cette Charte, reconnue mondialement, définit la promotion de la santé comme «le processus permettant aux populations d’accroître le contrôle et d'améliorer leur santé». Grâce aux équipes multidisciplinaires de la Coalition de fournisseurs de soins de santé, travailleurs sociaux, promoteurs de la santé, spécialistes de la petite enfance, travailleurs sociaux et d'autres partenaires de services connexes, nous nous efforçons de bâtir des communautés saines où les conditions préalables pour la santé existent à savoir la paix, l’abri, l'éducation, l'alimentation, le revenu, un environnement stable, des ressources durables, la justice sociale et l'équité.

La Coalition considère les quatorze suivants déterminants sociaux de la santé dans la planification, la prestation et l'évaluation de tous les niveaux des soins individuels, le soutien, les services et les initiatives de développement communautaire.

Les Déterminants Sociaux de la Santé
Statut d'Autochtone Logement
Développement de la petite enfance Revenu et la répartition des revenus
Invalidité Exclusion sociale
Insécurité alimentaire Chômage et sécurité de l’emploi
Genre Services de santé
L’éducation Race
Conditions d’emploi et de travail Filet de sécurité sociale

Source: (Mikkonen, J., & Raphael, D., 2010). Social Determinant of Health: The Canadian Facts. Toronto: Université York Ecole de La Politique de la Santé et la Gestion.

Wellesley Institute: les déterminants sociaux de la santé


Wellesley Institute: Making The Connections: Our City, Our Society, Our Health

 

La transformation des soins de santé au Canada

L'Association médicale canadienne (AMC) a lancé un Dialogue national sur la transformation des soins de santé. Le rapport «Les médecins et l’équité en santé : Possibilités dans la pratique» était publié par l'AMC à l'adresse de l'équité en santé. L’équité en santé est minée lorsque la conjoncture sociale et économique, les déterminants sociaux de la santé, empêchent les gens de prendre des mesures ou des décisions qui favoriseraient la santé ou limitent leurs possibilités en la matière.

 S'il vous plaît cliquez ici pour accéder à ce rapport .